À propos du Daito-ryu Aiki-jujutsu

Le Budo

Les arts martiaux se transmettent au Japon depuis le moyen-age dans le but de se protéger mais pas d'agresser les autres. Le but est d’éviter le conflit, mais dans le cas ou celui-ci éclate, l'art martial permet de le gagner. Le Daito-ryu Aiki-jujtusu est l'un ce ces arts martiaux. Pour en savoir plus sur les Budo, cliquez ici.

Le Daito-ryu Aiki-jujutsu

Le Daito-ryu se pratiquerait depuis plus de mille ans. L'origine se trouve dans les techniques guerrières initialement transmises de façon confidentielle au sein du clan Minamoto par le samourai Minamoto No Yoshimitsu (1045-1127) qui passa son enfance à Daito dans la province d'Omi (aujourd'hui préfecture de Shiga), d'où le nom Daito-ryu (École du Grand Est). Il s'est ensuite transmis à la maison Takeda issue de la province de Kai (aujourd'hui préfecture de Yamanashi) durant la période des guerre féodales. La lignée Takeda comprend Takeda Shingen (1521-1573), l'un des plus grands généraux du Japon médiéval. Après sa mort, la famille Takeda s'installe dans la province de Aizu (aujourd’hui préfecture de Fukushima).

takeda

Takeda Sokaku

C'est beaucoup plus tard que l'art est présenté au public, lorsque Takeda Sokaku (10 octobre 1859 - 25 avril 1943) a commencé à enseigner ouvertement les techniques de Daito-ryu lors de stages (selon son registre personnel qui a été conservé, Sokaku a probablement eu près de 30 000 élèves au cours de sa vie). L'un de ces élèves est Ueshiba Morihei, qui utilisera les techniques apprise de Takeda pour créer l'Aikido.

ueshiba-morihei

Ueshiba Morihei

Le Daito-ryu de Shikoku

Le Daito-ryu de Shikoku remonte à Nakatsu Heizaburo (lire sa biographie ici), un médecin originaire d'Ikeda qui a été l’élève de Ueshiba Morihei, puis Takeda Sokaku à l’époque de la pratique au journal Asahi d'Osaka de 1933 à 1939 (pour en savoir plus sur l’ère de la pratique au Asahi Shinbun, cliquez ici).

nakatsu

Nakatsu Heizaburo

Nakatsu Sensei à reçu les titres de hiden ogi no koto en 1936 et de kyoju dairi (representant instructeur) en 1937 de son maître Takeda Sokaku à Osaka.

takeda eimeiroku nakatsu kyoju dairi

Page du eimeiroku de Takeda Sokaku montrant que Nakatsu Heizaburo a reçu le kyoju dairi en octobre 1937

Notre instructeur en chef, Chiba Tsugutaka Sensei, et le directeur du Dojo de Wakimachi, Onishi Masahito Sensei, sont tous deux des élèves direct de Nakatsu Sensei, assurant une lignée directe et ininterrompue depuis les origines du Daito-ryu.

chiba

Chiba Tsugutaka

Chiba Sensei a en outre eu la chance de pouvoir s’entraîner de façon prolongée au Daito-kan de Hokkaido sous la direction de Takeda Tokimune, le fils de Takeda Sokaku, faisant de lui l'une des rares personnes a avoir appris de ces deux grandes lignées de Daito-ryu (Takeda Tokimune et Heizaburo Nakatsu).

onishi

Onishi Masahito